Sonntag, 1. März 2015

un océan de possibilités ? / unbegrenzte Möglichkeiten ?

 
 
hier geht es auf deutsch weiter...

Aujourd'hui tout est possible...
Bon évidemment j'exagère un peu, mais avec l'avènement d'internet, le monde est devenu tout petit. On peut visiter un pays sans prendre l'avion, devenir un pro du maquillage en regardant des vidéos beauté, apprendre une langue étrangère dans son fauteuil... Le jour où j'ai voulu poser du papier peint dans mon entrée, il m'a suffit d'aller faire un tour sur youtube pour savoir ce que j'avais à faire. C'est dingue le nombre de connaissances que l'on peut accumuler en allant faire un tour sur le net.
Par ailleurs, au travers des réseau sociaux, des blogs, des chaînes youtube, on prend part à la vie (rêvée) des gens. Une ancienne camarade de prépa lance une souscription pour son projet de création d'entreprise, ma youtubeuse préférée s'entraine pour courir un semi-marathon, mon ancienne collègue de travail fait un tour du monde... Partout on peut lire que c'est simple (j'ai dit simple et non facile), il suffit de se lancer et de travailler, travailler, travailler. A force de travail et d'acharnement, tout est possible.
Ouais... Moi a côté de tous ces gens j'ai une vie banale, un mari, des enfants, un job à mi-temps, qui s'il n'est pas stupide est quand même loin de correspondre à mes rêves de jeunesse. Souvent, je suis heureuse avec ma vie tranquille, j'ai de la chance d'avoir un mari, qui est à la fois mon amoureux et mon meilleur ami (ca fait cliché je sais, mais c'est comme ca), des enfants adorables (heureusement, la puberté est encore loin), une jolie maison, les moyens financiers de réaliser certaines de mes envies. Je sais d'autant plus combien tout cela est précieux, que je n'ai pas toujours été dans cette situation. Cependant, parfois, après avoir fait le tour de mes blogs préférés je me dis que je suis peut-être en train de passer complètement à côté de quelque chose, j'ai l'impression d'utiliser une infime part de mes capacités. Je pourrais être plus créative, avoir plus de lecteurs sur mon blog, avoir un travail passionnant, m'engager socialement... J'essaie de me bouger quelques jours, je me fais des listes de to do, je me fixe des objectifs, je travaille, travaille, travaille... et puis une vilaine migraine vient m'arrêter net dans mon élan ou alors j'ai mauvaise conscience de délaisser mes enfants, mon mari, ma cuisine ;-)... Je retombe dans mon (confortable) train train quotidien, tout en me sentant un peu nulle de ne pas réussir comme les autres à tout faire de front, de ne pas faire plus de ma vie. Et en même temps, j'ai peur si je continue à vouloir vivre une autre vie, de passer à côté de ce qui est important et beau maintenant, dans ma simple vie de tous les jours

 Finalement, tout cela revient à se poser la question : qu'est ce qu'une vie réussie ? La définition est différente pour chacun. Il y a ceux ou celles qui se contentent d'une vie tranquille, d'autres qui veulent réaliser de grandes choses. Je suis un peu entre les deux, j'ai besoin de ma tranquilité, de ma vie de famille, mais j'aimerais aller un peu plus loin. Mon problème est que je ne sais pas vraiment où et que devant les innombrables possibilités qui s'offrent à moi, j'ai du mal à me fixer une direction. Concrètement, je n'ai pas encore vraiment de solution pour améliorer ma Situation, je tatonne. J'espère que la pratique de la méditation va m'aider à avoir un esprit plus clair et à profiter du moment présent. J'espère également à travers ce blog et en réduisant ma consommation avoir plus de temps et d'espace pour réfléchir à ce qui m'est vraiment important et à ce que je veux faire de ma vie...

Je vous tiendrai au courant...

A bientôt

--------------------------------------------------

Heute ist alles möglich...
Ok ich übertreibe ein bisschen, aber mit dem Internet, ist die Welt kleiner geworden. Man kann ein  weites Land besichtigen ohne wegfliegen zu müssen, man kann lernen sich besser zu schminken, in dem man Beauty Videos anschaut, man kann eine fremde Sprache auf dem Sofa lernen. Als ich meinein Hauseingang tapezieren wollte, musste ich nur kurz auf YouTube nachschauen und ich wusste schon, was ich zu tun hatte. Es ist unglaublich wie viel Wissen man sich aneignen kann, wenn man im Internet surft.
Außerdem, durch die soziale Netzwerke, die Blogs, die YouTube Kanäle, nimmt man an das (traumhaftes) Leben der Anderen teil. Meine ehemalige Kommilitonin sucht Investoren für ihre neue Firma, meine Lieblings Youtuberin trainiert für einen Halbmarathon, meine ehemalige Arbeitskollegin reist um die Welt. Überall hört man, dass alles möglich ist, man muss sich nur trauen und arbeiten, arbeiten, arbeiten. Mit Willenskraft und Arbeit, kann man alles erreichen..
Na ja... Neben alle diese Leute, habe ich ein langweiliges Leben, einen Mann, Kinder und eine Halbtagsstelle, die nicht wirklich meine Jugendträume entspricht. Oft, bin ich mit meinem ruhigen Leben glücklich. Ich bin froh, dass meinen Mann, meinen besten Freund und meinen Schatz ist (hört sich wie ein Klischee an, ist aber so), das meine Kinder sehr lieb sind (die Pubertät ist noch weit weg), dass ich ein schönes Haus und genug Geld besitze. Ich kann es umso besser schätzen, dass ich lange nicht in dieser Situation war. Aber manchmal, nachdem ich alle meine Lieblingsblogs gelesen habe, denke ich, dass ich vielleicht dabei bin, etwas wichtiges zu verpassen. Ich habe das Gefühl, dass ich nur einen Bruchteil meiner Möglichkeiten nutze. Ich könnte kreativer sein, mehr Leser auf meinen Blog haben, einen spannenderen Job ausüben, ich könnte mich mehr in der Gesellschaft engagieren. Ich versuche mich dann zu bewegen, ich schreibe To Do Listen, ich gebe mir Ziele, ich arbeite, arbeite, arbeite... bis ich wieder durch eine böse Migräne gestoppt werde oder ein schlechtes Gewissen bekomme, weil ich meine Familie vernachlässige. Ich falle dann wieder in meinem Trott zurück, mit dem Gefühl unfähig zu sein, alles gleichzeitig zu meistern. Ich mache nicht "das Beste" aus meinem Leben.
Anderseits fürchte ich auch, wenn ich mich ständig in anderen Leben projiziere, dass ich die wichtige und schöne Momente meines täglichen Lebens verpasse.

 Alles in allem, ist es immer die gleiche Frage: was ist ein gutes Leben? Die Antwort ist für alle anders. Es gibt die Leute, die ein ruhiges Leben bevorzugen, die anderen, die etwas Großes schaffen möchten. Ich bin ein bisschen dazwischen, ich brauche die Ruhe, mein Familienleben, aber ich würde gern ein bisschen mehr machen. Mein Problem ist, dass ich nicht wirklich weiß, in welcher Richtung ich gehen soll, und die unzähligen Möglichkeiten, die überall zu sehen sind, verunsichern mich noch mehr. Ich weiß nicht wirklich, was jetzt die Lösung ist. Ich hoffe, dass ich dank der Meditation, klarer denken werde und die Gegenwart noch mehr genießen werde. Ich hoffe mit dem Blog und mit dem Konsumverzicht mir mehr Zeit und Raum zu schaffen, um darüber nachzudenken, was mir wirklich wichtig ist, und was ich aus meinem Leben tatsächlich machen möchte.

Ich werde euch auf dem Laufen halten...

Bis bald!

Kommentare:

  1. Salut, j'ai découvert ton blog via ton commentaire sur le blog d'Antigone.
    Je trouve tes articles très bien fait, je suis passée il y a quelques années par se cette "dépollution psychologique" et tu mets des mots sur ce que j'ai vécu. J'attends avec impatience tes prochains articles et je t'envoie de belles ondes positives pour cette année sans shopping (et les suivantes !!).
    Ce que je peux te dire, c'est que les cadeaux que l'on m'a fait ensuite, et les fois où j'ai murement réfléchi un achat (parfois plusieurs années) on prit une saveur inégalable. Le jean Levis qui vient de Times square que ma copine m'a ramené, etc... Et puis, j'ai commencé à faire le tour des listes de diffusions de don, où j'ai récupéré des affaires gratuitement etc... la résistance c'est organisée ! Quel beau modèle pour nos enfants ! Maintenant les miens ont appris à coudre pour se faire des bonhommes pour jouer, à construire avec les "trucs de la nature" comme ils disent. Et quand leur cousine leur offre une DS toute usée, ils sont aux anges ! Ca ne nous empèche pas de leur offrir des jouets neufs pour les grandes occasions, mais je remarque qu'ils sont plus contents quand cela vient "par hasard".

    AntwortenLöschen
    Antworten
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, ca me conforte dans le chemin que j'ai choisi. C'est bien de ne pas se sentir seule, de voir qu'il y a d'autres personnes qui ont les mêmes envies (c'est bien le but d'un blog d'ailleurs).
      Je viens d'aller faire un tour sur ton blog parents bienveillant, il va falloir que je regarde ca en détail, parce que j'ai l'impression que ca va dans le sens de ce que je pense et essaye d'appliquer. En Allemagne, la relation à l'enfant est très différente de celle qu'on a France, on est moins dans la punition, on laisse les enfants plus libres, on respecte plus leurs rythmes. Ca fait qu'ici mes "petits allemands" ils sont épanouis mais quand on rentre en France, ils passent parfois pour mal élevés.
      A bientôt

      Emeline

      Löschen
  2. Je pense que les blogs (surtout les blogs lifestyle / blogs de mode) sont assez dévastateurs pour l'image de soi et l'idée qu'on se fait du bonheur. Quand on les lit on a l'impression que la vie de ces blogueuses est parfaite (voyages au bout du monde, vêtements et meubles trop beaux, etc) et on se sent comme un caca. Mais finalement ce ne sont que des expériences de consommation... et c'est vide de sens.
    Je pense que pour être heureux il faut arrêter de scruter la vie des autres. Je pense que les gens qui se montrent beaucoup sur les réseaux sociaux ont quelque chose à compenser. Ils diffusent une image idéalisée d'eux-même alors qu'en fait ils sont juste seuls et bêtes (ouai je suis un peu agressif)

    AntwortenLöschen
    Antworten
    1. Je suis d'accord avec toi en ce qui concerne certains blogs ou réseaux sociaux, quand tout est parfait, ca en devient écoeurant. En plus ce n'est pas ce je recherche sur Internet, ca doit être différents des magazines, plus humain. Il existe cependant des blogs, même avec des thèmes futiles où l'on apprend des choses, où on trouve de l'inspiration. Il faut savoir faire le tri et se concentrer sur ce qui apporte des sentiments positifs. Et puis il faut être conscient que ce n'est pas le paraitre qui apporte le bien être au quotidien.

      A bientôt

      Löschen